Home Blog WEC Saison 2013 6H Fuji : Toyota, victoire humide

Article

retour

6H Fuji : Toyota, victoire humide12.02.2014

article

humÀ bord de la Toyota TS030 HYBRID n°7, Alex Wurz, Nicolas Lapierre et Kazuki Nakajima ont remporté les 6 Heures de Fuji, une course tronquée par de fortes pluies tombées sans discontinuer sur le tracé japonais.

Les faits
Ce n’est probablement pas de cette manière que Toyota voulait conserver le titre remporté à Fuji l’année dernière, mais les cieux en ont décidé autrement. Des pluies torrentielles ont provoqué la survenue de deux drapeaux rouges. Le troisième, avec la baisse de la luminosité, a forcé la direction de course à stopper définitivement la 6e manche de la saison après 3h46 et 16 tours derrière la Voiture de Sécurité. Sur l’Audi R18 n°2, Tom Kristensen, Loïc Duval et Allan McNish ont pris la 2e place. La moitié des points a été accordée.

Partie de la 3e place, la n°7 a profité des soucis mécaniques et techniques des deux voitures qui la précédaient, l’Audi n°1 d’André Lotterer, Benoît Tréluyer et Marcel Fässler, et la Toyota n°8 d’Anthony Davidson, Sébastien Buemi et Stéphane Sarrazin, pour s’installer derrière la Voiture de Sécurité.

La phrase
“Pour nous, c’était un peu Noël aujourd’hui.” Wurz était bien conscient que cette 4e victoire sans vraiment combattre était cadeau pour Toyota à Fuji. “C’est décevant pour les (24 000) spectateurs, mais je crois qu’arrêter la course était la bonne décision à prendre”, a ajouté l’Autrichien.

Le chiffre
0”178 – C’était l’écart après la séance qualificative samedi, finalement seul vrai jour de course, entre l’Audi n°1 et la Toyota n°8. Il traduit combien le niveau de performance se resserre entre les deux protos. Le lendemain, la voiture partie en pole connaissait des problèmes de boîte à air et devait s’arrêter à trois reprises. La n°8 devait partir de son box pour avoir loupé l’heure de fermeture des stands. Des incidents qui permettaient à la n°7 de l’emporter.

Les anecdotes
• Toyota a confirmé la présence de ses deux voitures pour la
prochaine manche, à Shanghai. Elle n’a pas pris de décision pour Bahreïn.
• Audi, avec sa 2e place à Fuji, a assuré le titre de champion
du monde des Constructeurs. Il faudra attendre pour les pilotes.
• Nissan a dévoilé à Fuji son proto pour Le Mans 2014, le ZEOD,
une LMP1 en forme d’aile delta.

À venir
6 Heures de Shanghai, 30 novembre 2013

Classement
Pos Cl Pilotes Team/Voiture Temps
1. P1 Wurz/Lapierre/Nakajima Toyota 2h56m05.785s
2. P1 Kristensen/Duval/McNish Audi +1.901s
3. P1 Belicchi/Beche Rebellion Lola-Toyota +1.971s
4. P2 Baguette/Gonzalez/Plowman OAK Morgan-Nissan +2.259s
5. P2 Rusinov/Martin/Conway Delta-ADR ORECA-Nissan +2.093s
6. P2 Hiranaka/Ueda/Wirdheim Greaves Zytek-Nissan +2.831s
7. P2 Pla/Heinemeier Hansson/Brundle OAK Morgan-Nissan +12.834s
8. P2 Graves/Walker/Nakano Delta-ADR ORECA-Nissan +15.323s
9. P2 Bradley/Koizumi/Matsuda KCMG Morgan-Nissan +19.569s
10. P2 Perez Companc/Minassian/Kaffer Pecom ORECA-Nissan +21.494s

13. GTE P Turner/Mucke/Makowiecki Aston Martin +38.900s

12.02.2014