Home Blog Moto Saison 2013 Championnat du Monde MotoGP, Grand Prix de France, Le Mans 2017

Article

retour

Championnat du Monde MotoGP, Grand Prix de France, Le Mans 201722.05.2017

article

Morbidelli reprend la main

Victime d’une chute en Espagne alors qu’il menait la course, Franco Morbidelli s’est remis dans le sens de la marche sur le circuit du Mans. Vainqueur pour la quatrième fois de la saison, l’Italien conforte son statut de leader.

Les courses

Meilleur temps en course, Franco Morbidelli a fait forte impression sur le circuit Bugatti. Face à Tom Lüthi, donné favori sur un tracé que le Suisse affectionne tout particulièrement, le pilote du Team Estrella Galicia 0,0 Marc VDS n’a jamais renoncé. Bien au contraire. S’emparant de la première place dès le premier tour de course, Morbidelli n’a pas laissé longtemps Lüthi lui faire de l’ombre. L’Italien a donné le rythme jusqu’à la ligne d’arrivée pour finalement s’imposer avec près de deux secondes d’avance sur Francesco Bagnaia. Alex Marquez termine lui quatrième, au pied du podium, après avoir longtemps croisé le fer avec Tom Lüthi sur la seconde partie de la course.

 

En MotoGP, Jack Miller et Tito Rabat terminent tous les deux dans les points. L’Australien se classe huitième après une grosse chute aux essais alors que Rabat décroche une méritoire onzième place après s’être élancé de dernière ligne de la grille de départ. En Moto3 Kornfeil a marqué ses premiers points de la saison en terminant onzième et Pulkkinen s’est classé vingt-troisième d’une course réduite à seize tours.

Le championnat

Sur les quatre courses qu’il a terminées cette saison, Morbidelli n’a jamais laissé échappé la victoire. Malgré son résultat blanc de Jerez, l’Italien pointe donc à la première place du classement général Moto2 avec vingt points d’avance sur Lüthi. Alex Marquez poursuit son ascension dans la hiérarchie. L’Espagnol occupe désormais la troisième place à dix-huit points du pilote suisse. En MotoGP, Jack Miller remonte en dixième position alors que Tito Rabat grimpe de deux places. Le voilà dix-septième après cinq épreuves. Kornfeil rentre pour la première au classement du championnat Moto3. Le pilote Peugeot y occupe désormais la vingt-quatrième position.

L’histoire

S’il espérait mieux en course, Jack Miller a sacrément fait parler de lui durant les essais de ce Grand Prix de France, cinquième épreuve du championnat du monde MotoGP. Meilleur temps de la première journée d’essais avec une avance de plus d’une seconde sur Marc Marquez et Johann Zarco, troisième chrono au cumul des trois premières séances libres, qualifié directement en Q2, le pilote du Team Estrella Galicia 0,0 Marc VDS a été par ailleurs victime d’un très spectaculaire accident durant la FP4. Miller a en effet perdu le contrôle de sa Honda RC213V à l’entrée de la chicane Dunlop à plus de 200 km/h. Sa machine a glissé de l’avant pour ensuite raccrocher et foncer vers l’extérieur de la piste.

Effrayant à voir,. Jack a percuté le mur à 190 km/h en ayant à peine le temps de sauter de sa moto avant qu’elle ne se disloque.

Michael Bartholemy,
Manager du Team Estrella Galicia 0,0 Marc VDS

L’Australien s’en est miraculeusement sorti avec de simples contusions à une main et un genou. Ce qui ne l’a pas empêché de participer dans la foulée à la séance de qualification. Et, le lendemain, de décrocher une héroïque huitième place

22.05.2017