Home Blog Moto Saison 2013 Championnat du monde MotoGP – Grand Prix de Malaisie (Sepang), Octobre 2017

Article

retour

Championnat du monde MotoGP – Grand Prix de Malaisie (Sepang), Octobre 201730.10.2017

article

Morbidelli Champion du Monde

Auteur d’une remarquable saison, Franco Morbidelli a décroché en Malaisie le titre de champion du monde Moto2. L’Italien fera l’an prochain ses débuts dans la catégorie MotoGP.

Les courses

Débarrassé de toute pression avant même le départ du fait du forfait de Lüthi, Morbidelli a abordé ce Grand Prix de Malaisie avec l’ambition d’aller chercher sa neuvième victoire. Mais comme en Australie, les deux KTM d’Oliveira et Binder l’en ont empêché.

Je voulais monter sur le podium ; je savais depuis ce matin que Tom était forfait, et j’en suis désolé, mais je ne pouvais pas réaliser que j’étais champion du monde avant de finir cette course. Dans les derniers tours j’ai hésité à aller chercher Binder, mais la pluie m’a calmé. Terminer troisième était suffisant pour monter sur le podium afin de célébrer dignement mon titre.

Franco Morbidelli

Victime de deux chutes en début de course, Alex Marquez a lui jeté l’éponge dès le premier tour. En MotoGP, Jack Miller a enchaîné son deuxième top dix d’affilée en se classant huitième, entre les deux Yamaha officielles de Rossi et Viñales.

Un week-end positif car j’ai été performant sur le sec comme sur le mouillé.

Jack Miller

estime l’Australien qui souffre encore de sa jambe droite récemment fracturée. La course ayant eu lieu sous la pluie, Rabat a encore eu du mal à trouver ses marques avec sa Honda RC213V. L’Espagnol termine dix-huitième. En Moto3, Kornfeil et Pulkkinen se classent vingt-et-unième et vingt-troisième.

Le championnat

Couronné en Malaisie, Morbidelli compte désormais 288 points, soir 45 de plus que Tom Lüthi qu’il précède au classement Moto2. Avec son résultat blanc à Sepang, Alex Marquez cède quant à lui la troisième place du championnat à Oliveira, vainqueur des deux dernières courses. En MotoGP Miller consolide sa douzième place avec désormais 45 points inscrits alors que Rabat conserve la vingtième position. Abraham n’ayant lui non plus pas marqué en Malaisie, l’Espagnol ne compte qu’un point de retard sur le Tchèque. En Moto3, Kornfeil perd une place et rétrograde en vingt-deuxième position.

L’histoire

A 22 ans, Franco Morbidelli a décroché en Malaisie, sur le circuit de Speang, son premier titre de champion du monde dans la catégorie Moto2. Seul Thomas Lüthi pouvait encore l’en empêcher. Mais blessé aux essais, le Suisse a dû renoncer à participer à la course. Avant même de prendre le départ de l’avant-dernière course de la saison, le pilote Marc VDS était donc couronné. Ce titre récompense un parcours sans faute. Leader de bout en bout de la saison avec à ce jour onze podiums dont huit victoires, Morbidelli aura en effet dominé le championnat 2017 de la tête et des épaules.

Quand ton rêve de gosse se réalise, il n’y a pas de mots pour décrire ce que tu ressens, commente l’Italien. Je ne remercierai jamais assez mes parents pour tous les sacrifices qu’ils ont faits pour moi.

Franco Morbidelli

Né dans à Rome dans une famille modeste, Morbidelli n’est pas arrivé en Grands Prix par le chemin habituel.

Nous n’avions pas assez d’argent pour aller courir dans le championnat d’Espagne après mes débuts en Minimoto ; alors j’ai pris au championnat d’Europe 600 Superstock. Je l’ai remporté et on m’a donné la chance d’essayer une Moto2.

Franco Morbidelli

Quatre ans après, Morbidelli est devenu champion du monde.

30.10.2017