Home Blog Moto Saison 2013 Endurance, Bol d’Or, Septembre 2017

Article

retour

Endurance, Bol d’Or, Septembre 201718.09.2017

article

Un podium pour entamer la saison

Désormais organisée à cheval sur deux années calendaires, la nouvelle saison du championnat du monde d’Endurance a démarré avec le Bol d’Or sur le circuit Paul Ricard. Le team Kawasaki SRC est parti du bon pied en terminant deuxième.

 

Cette saison, l’équipe SRC Kawasaki ne disputera pas l’intégralité du championnat du monde d’Endurance. Gilles Stafler a en effet décidé de se concentrer sur les deux seules courses de 24 heures organisées en France, sur le circuit Paul Ricard et au Mans. La première s’est plutôt bien déroulée puisque la ZX-RR n°11, pilotée par un trio inédit composé de de Puniet, Leblanc et Foret est passée sous le drapeau à damier du 80e Bol d’Or en deuxième position derrière la Suzuki du SERT. Handicapés en début de course par leurs pneumatiques quand la température de piste était la plus élevée, puis trahi par un axe de bras oscillant, les pilotes du SRC ont dû faire le dos rond avant de tout donner pour remonter jusqu’à la deuxième place. Une performance que Randy de Puniet a savouré à sa juste valeur. Lorsqu’il avait terminé deuxième aux Huit Heures de Suzuka il y a deux ans, le Parisien avait beaucoup moins apprécié l’exercice.

Je n’avais roulé que deux heures. De plus, on pouvait gagner la course mais l’équipe avait préféré faire rouler pour Waters pour assurer la deuxième place. J’avais passé quinze jours au Japon pour préparer ce rendez-vous, j’étais là pour gagner, pas pour finir deuxième.

Randy de Puniet

Au Bol d’Or, le Parisien était là pour se faire plaisir et tout a bien fonctionné :

Ça a été une belle expérience. Je me suis régalé et j’ai été l’un des pilotes les plus rapides, aussi bien le jour que la nuit.

Randy de Puniet

De quoi en redemander.

 Si l’équipe veut de moi au Mans, je crois que je dirai oui.

Randy de Puniet

A en croire Gilles Stafler, on ne voit pas trop comment il pourrait en être autrement :

Je suis enchanté de Randy, répétait le patron du SRC à l’arrivée de ce 80e Bol d’Or. Aussi bien par son travail que par son attitude.

18.09.2017