Home Blog Moto Saison 2017 Championnat du Monde MotoGP, Grand Prix d’Allemagne

Article

retour

Championnat du Monde MotoGP, Grand Prix d’Allemagne03.07.2017

article

Morbidelli en patron

En remportant en Allemagne sa sixième victoire de la saison, Franco Morbidelli a repris le large au classement général alors que le championnat du monde Moto2 s’apprête à basculer dans sa seconde moitié.

 

Les courses

Qualifié en pole position, Morbidelli a encore rendu une copie sans faute à l’arrivée de la neuvième course de la saison organisée sur le circuit du Sachsenring. Laissant Lüthi et Marquez boucler les deux premiers tours en tête, l’Italien a pris les commandes de la course quand il l’a voulu. A partir de là, il n’a eu qu’à gérer la remontée d’Oliveira revenu sur ses talons à quelques tours de l’arrivée.

Miguel m’a doublé dans l’avant dernier tour mais j’ai pu le repasser immédiatement et le contrôler dans le dernier tour. C’est une belle victoire car j’ai été en difficulté avec mes pneus assez tôt et la moto était difficile à piloter.

Franco Morbidelli

Leader durant deux tours, Alex Marquez est malheureusement tombé peu après que son coéquipier l’a doublé. En MotoGP, Jack Miller et Tito Rabat ont souffert de problèmes de grip avec leur pneu arrière et ils n’ont pu rouler en course sur le rythme qu’ils avaient affiché l’un et l’autre aux essais. Miller a pu tout de même arracher le point de la quinzième place en doublant Smith en fin de course alors que Rabat a dû se contenter de la dix-huitième place sous le drapeau à damier. En Moto3, Kornfeil et Pulkkinen se sont respectivement classés dix-septième et vingt-deuxième.

Le championnat

Avec désormais six victoires sous la ceinture, Morbidelli passe le cap de la mi-saison avec trente-sept points d’avance sur Tom Lüthi, victime d’une chute en Allemagne. Marquez descend à la quatrième place du classement général avec un retard de cinquante points sur son coéquipier. Miller perd lui aussi une place au classement MotoGP. L’Australien pointe en douzième position avec trois points de moins qu’Alvaro Bautista. Rabat demeure dix-septième avec cinq points de retard sur Iannone. En Moto3, Kornfeil boucle la première moitié du championnat en vingt-quatrième position.

L’histoire

Avec le passage programmé de Franco Morbidelli en MotoGP, Michael Bartholemy se devait de préparer l’avenir. C’est désormais chose faite. Avant qu’il n’attire trop de convoitises, le patron de l’équipe Marc VDS s’est mis le jeune Joan Mir dans la poche. A 19 ans, le leader du championnat du monde Moto3 s’est ainsi engagé pour deux saisons avec la structure belge où il succédera à l’actuel leader de la catégorie Moto2. Joan Mir fera équipe avec Alex Marquez qui deviendra de fait le fer de lance du team Marc VDS.

Nous aurons un pilote pour jouer le titre et un autre qui aura pour mission d’apprendre le Moto2 ; vu ce qu’il a fait l’an dernier en Moto3 et ce qu’il réalise aujourd’hui, Joan a tout ce qui faut pour devenir un grand de la catégorie intermédiaire. Quant à Alex, il démontre cette année que nous avons bien fait de lui faire confiance à un moment où seuls Emilio Alzamora et moi croyions en lui. J’aime sa façon d’aborder la course et je suis convaincu qu’il sera l’an prochain un sérieux candidat au titre.

 Michael Bartholemy
Team Marc VDS

 De quoi faire perdurer l’équipe Marc VDS au sommet de la pyramide.

Enregistrer

03.07.2017