Home Blog Moto Saison 2017 Championnat du monde MotoGP, Grand Prix de Catalogne

Article

retour

Championnat du monde MotoGP, Grand Prix de Catalogne12.06.2017

article

Marquez récidive

Comme à Jerez, Alex Marquez a survolé les débats à Barcelone pour décrocher sa seconde victoire en Moto2. L’Espagnol réduit ainsi son retard sur Franco Morbidelli qui conserve la première place du classement general

 

Les courses

Auteur de la pole position, Marquez a bâti son succès en s’échappant en tête de la course dès le départ. Avec trois secondes d’avance après cinq tours, l’Espagnol s’est ensuite appliqué à maintenir à distance ses adversaires pour obtenir un nouveau succès devant ses supporters, et offrir une victoire historique au team Marc VDS Racing qui fêtait à Barcelone son 250e départ dans la classe intermédiaire des Grands Prix. En difficulté sur une piste très glissante, Morbidelli n’a jamais pu rivaliser avec son coéquipier, ni même avec Lüthi et Pasini qui le précèdent à l’arrivée. L’Italien a dû se contenter de la quatrième place. En MotoGP, Miller est tombé alors qu’un nouveau top dix semblait à sa portée. Tito Rabat est lui parvenu à décrocher le point de la quinzième place après un début de course assez prudent. En Moto3, Kornfeil et Pulkkinen se classent vingt-deuxième et vingt-septième.

Le championnat

S’il parvient à se maintenir à la première place du championnat Moto2, Morbidelli ne compte plus aujourd’hui que sept points d’avance sur Thomas Lüthi. Troisième, Marquez suit le pilote suisse à treize longueurs. Dans la catégorie MotoGP, Miller est désormais treizième et Rabat dix-septième. Kornfeil conserve sa vingt-quatrième place en Moto3.

L’histoire

Cette année, le team Peugeot MC Saxoprint engagé en Moto3 porte les couleurs Total. Un partenariat qui va de soit pour Jean-François Thouin :

Total et PSA, ce sont plus de vingt années de collaboration, résume le responsable des relations avec le groupe PSA. Et bien plus encore si l’on évoque la marque Citroën. Arrivés à une période de renouvellement de nos contrats, il était logique que nous nous intéressions aussi à la filière deux-roues.

D’autant que de nombreux concessionnaires autos commercialisent les scooters Peugeot, notamment en Europe, au Vietnam et au Maghreb, et qu’aujourd’hui cette entité est liée à Mahindra, le géant indien. Ce partenariat, les ingénieurs Total le prennent comme une formidable opportunité.

Il y a une coopération technique avec la fourniture de lubrifiants pour la première monte et la recommandation qui va derrière. Côté compétition, notre présence en Moto3 a deux intérêts. Le premier, c’est le moyen de faire la preuve de la qualité de nos produits. Le second, c’est de monter des opérations avec nos clients afin de créer une relation plus étroite que celle qu’il est possible de nouer durant les heures de travail.

Jean-François Thouin
Total Lubrifiants

Enregistrer

12.06.2017