Home Blog Moto Saison 2017 Championnat du monde MotoGP – Grand Prix du Japon (Motegi), octobre 2017

Article

retour

Championnat du monde MotoGP – Grand Prix du Japon (Motegi), octobre 201716.10.2017

article

Marquez s’impose sous la pluie

Handicapé depuis deux Grands Prix à cause d’une chute à Misano, Alex Marquez a été récompensé de ses efforts en décrochant au Japon sa troisième victoire en Moto2. Morbidelli a quant à lui conforté sa place de leader au terme d’une course disputée dans d’affreuses conditions.

 

Les courses

Trois jours de pluie, trois journées dans le froid… Première étape d’une tournée outre-mer de trois semaines, le Grand Prix du Japon aura mis à mal les organismes. C’est donc dans des conditions cataclysmiques qu’Alex Marquez s’est imposé à Motegi. Parti de la pole position, l’Espagnol a attendu patiemment de prendre ses marques sous un véritable déluge avant de déloger le Japonais Nakagami de la première place. Il ne l’a plus lâchée. Une belle récompense pour Marquez qui souffre toujours de la hanche depuis sa chute en Italie. Quinzième sur la grille après des essais compliqués, Morbidelli a réussi à passer sous le drapeau à damier en huitième position, assurant l’essentiel puisque son rival dans la course au titre a fini derrière lui. En MotoGP, Rabat est parvenu à décrocher le point de la quinzième place malgré des conditions que l’Espagnol a toujours exécrées.

 Ce week-end m’aura permis de progresser sur le mouillé

Tito Rabat

Remplaçant de Jack Miller, blessé à l’entraînement et forfait au Japon, Hiroshi Aoyama s’est plaint d’un problème de motricité et n’a pu faire mieux que dix-huitième. A sa décharge, le pilote d’essais Honda n’avait plus couru depuis un an. Belle course de Kornfeil en Moto3, le pilote Peugeot signant au Japon sa meilleure performance de la saison en se classant huitième. Pulkkinen a pour sa part franchi la ligne d’arrivée en vingt-deuxième position.

Le championnat

Si sa huitième place constitue l’un de ses moins bons résultats de la saison, Morbidelli profite néanmoins de la contreperformance de Lüthi, onzième, pour consolider son leadership. L’Italien compte désormais vingt-quatre points d’avance en tête du championnat. Troisième du classement général, Marquez suit à cinquante-deux longueurs du pilote suisse. En MotoGP, Rabat se maintient en dix-neuvième position alors que Miller, forfait à Motegi, glisse à la treizième place. En Moto3, Kornfeil grimpe en vingt-et-unième position.

L’histoire

Chaque week-end de Grand Prix, ce sont plus de six mille litres de carburant que Jacky Hutteau livre dans le paddock.

Ils sont conditionnés dans des fut de cinquante litres. Selon les pays, ces bidons sont livrés sous la marque Elf ou Total.

Jacky Hutteau
Conseiller technique du groupe Total
sur le championnat MotoGP

Acheminés à partir du centre de recherche et de développement Total ACS –additifs et carburants spéciaux- situé à Givors, près de Lyon, ces bidons sont délivrés aux différentes équipes avant la première journée d’essais, et récupérés après les courses.

Depuis l’an dernier nous sommes en effet chargés de rapatrier tous les futs vides à Givors,  Cela fait entre cent vingt et cent quarante bidons à ramener au centre de recherche.  Là, ils sont dépollués et recyclés. Impossible en effet de les réutiliser tels quels.  Chaque lot de carburant étant différent, il y aurait un risque de pollution impossible à envisager pour des produits réservés à la compétition .

Jacky Hutteau

16.10.2017

Saison 2017

Voir

news 1

Championnat du monde MotoGP – Grand Prix du Japon (Motegi), octobre 2017

news 1

Championnat du monde Superbike France (Magny-Cours), Octobre 2017

news 1

Championnat du monde MotoGP – Grand Prix d’Aragon

news 1

Endurance, Bol d’Or, Septembre 2017