Home Blog Moto Saison 2017 Championnat du monde Superbike, Espagne

Article

retour

Championnat du monde Superbike, Espagne03.04.2017

article

Rea conforte son leadership

Avec cinq victoires en six courses, Jonathan Rea domine de la tête et des épaules ce début de saison. Le double champion du monde a parfaitement maîtrisé la première épreuve européenne disputée en Espagne alors qu’en
Supersport Kenan Sofuoglu a manqué de réussite pour son retour à la compétition.

Les courses

S’il n’y a pas enchaîné un troisième doublé, Jonathan Rea a tout de même été à nouveau l’homme fort du week-end Superbike sur le circuit d’Aragon. Samedi après-midi, le pilote Kawasaki a remporté la première course en poussant à la faute Chaz Davies, toujours en verve sur la piste espagnole. Le lendemain, les deux hommes ont de nouveau croisé le fer jusqu’au drapeau à damier, mais c’est cette fois le pilote Ducati qui a pris l’avantage. Avec sa deuxième place, Rea monte néanmoins sur le podium pour conforter son avance au classement général. Tom Sykes a pour sa part enchaîné une troisième et une quatrième places. Une bonne opération pour le Britannique qui a souffert d’un virus tout le week-end. Dans l’impossibilité de s’alimenter, Sykes a fait preuve de courage pour limiter les dégâts. Randy Krummenacher a lui marqué des points à deux reprises en terminant les deux courses en quatorzième position. En Supersport, Kenan Sofuoglu a manqué de réussite pour son retour à la compétition. Absent en Australie et en Thaïlande à cause de la blessure à une main que lui a valu une chute à l’entraînement en début d’année, le champion du monde naviguait dans les roues des leaders quand Caricasulo est tombé devant lui. Dans l’impossibilité d’éviter la moto de son adversaire, le pilote turc a lourdement chuté. Malgré un gros choc au dos, il n’a heureusement pas aggravé ses blessures au pouce droit. Canducci a signé la meilleure performance des pilotes du team Kawasaki Pucetti en passant sous le drapeau à damier en cinquième position. Kyle Ride s’est lui classé huitième.

Le championnat

Pilote le plus performant mais aussi le plus régulier depuis l’ouverture du championnat du monde, Jonathan Rea compte cinquante points d’avance sur ses adversaires après seulement trois épreuves. Tom Sykes glisse en troisième position mais il ne compte que trois points de retard sur Chaz Davies. Avec quatorze points inscrits, Randy Krummenacher occupe pour sa part la seizième place du championnat. En Supersport, Sofuoglu court toujours après ses premiers points alors que Ryde et Canducci pointent respectivement en quatrième et quinzième positions.

L’histoire

Pilote en Endurance pour l’équipe Kawasaki SRC, ancien champion du monde Supersport, Fabien Foret est devenu cette année une pièce maîtresse du dispositif mis en place par Jonathan Rea. Sur chaque course du Mondial Superbike, le Français conseille le Britannique. Les deux hommes se connaissent bien. Anciens coéquipiers, ils ont pour point commun d’être tous les deux mariés avec une Australienne. C’est donc l’hiver, du côté de Melbourne, qu’ils ont commencé à s’entraîner de concert. Après avoir mis un terme à sa carrière en Supersport, Fabien Foret a d’abord aidé Christophe Ponson avant que tout naturellement, Jonathan Rea finisse par lui demander un coup de main…

Comme tous les coaches, Fabien travaille en bord de piste. Il n’hésite pas à utiliser la vidéo pour appuyer ses propos : « Avec Johnny, j’ai aussi un rôle psychologique car je le connais bien, je sais ce dont il a besoin et je sais comment lui parler. Par rapport à ce que je faisais avec Ponson, on n’est pas sur du dégrossissement mais plus sur des détails. Je n’ai pas besoin de lui dire comment s’entraîner ou ce qu’il doit manger. » Cette année, Foret travaille aussi avec Randy Krummenacher. Désormais pilote Superbike, le Suisse a sollicité Fabien à la fin de la saison 2016. « On a fait un test à Jerez et ça s’est bien passé, explique le Français. Rea étant ok pour partager mes services, cela me permet de compléter mon budget. ».

03.04.2017