Home Blog Moto Saison 2017 MotoGP – Grand Prix des Amériques, Avril 2017

Article

retour

MotoGP – Grand Prix des Amériques, Avril 201724.04.2017

article

Morbidelli et le coup du chapeau

Après Doha et Termas de Rio Hondo, Austin. Avec trois victoires en trois courses, Franco Morbidelli caracole en tête du championnat du monde Moto2. En MotoGP, Miller et Rabat rentrent à nouveau dans les points sur le circuit des Amériques.

Les courses

Sur un circuit où il avait jusqu’à présent toujours rencontré des difficultés, Franco Morbidelli a vaincu le signe indien en allant chercher un nouveau succès, le troisième d’affilée après ceux du Qatar et de l’Argentine. Parti très vite en tête, le pilote du team Estrella Galicia 0,0 Marc VDS a su résister au retour de Tom Lüthi avant de passer la vitesse supérieure pour franchir la ligne d’arrivée avec plus de deux secondes d’avance sur son adversaire suisse. En tête au premier tour, Alex Marquez a commis une petite erreur qui lui a fait perdre le contact avec le groupe de tête. A la lutte avec Nakagami, le coéquipier de Morbidelli termine finalement au pied du podium.

Mon plus gros problème, c’est que j’ai souffert de crampes aux avant-bras

regrettait l’Espagnol qui fêtait au Texas son 21e anniversaire.

En MotoGP, Miller a obtenu un nouveau top dix en terminant sur les talons de Jorge Lorenzo. Rabat a lui aussi glané de nouveaux points en se glissant à la treizième place entre les Ducati de Redding et Barbera. Dans la catégorie Moto3, les deux pilotes du team Peugeot MC Saxoprint terminent au-delà de la vingtième place. Kornfeil se classe vingt-troisième et Pulkkinen trentième.

Le championnat

Avec soixante-quinze points en trois courses, Morbidelli rentre en Europe avec le plein au compteur. Leader du championnat, l’Italien devance désormais Lüthi de dix-neuf longueurs. Marquez remonte pour sa part à la sixième place du classement général Moto2. En MotoGP, Miller conclut la tournée outremer à la dixième place du championnat alors que Rabat est dix-huitième avec huit points. Côté Moto3, Kornfeil et Pulkkinen n’ont toujours pas ouvert la marque.

L’histoire

Références dans le monde de la compétition, les carburants Elf font cette année encore tourner la plupart des moteurs des motos engagées dans la catégorie MotoGP.

Nous fournissons l’ensemble du plateau à l’exception des pilotes Ducati et des deux officiels Honda

Romain Aubry,
l’un des ingénieurs Elf dévolu à la compétition.

Tous les constructeurs ne font pas appel au même carburant. Les équipes KTM et Aprilia utilisent un produit de la gamme sans disposer de développement continu.

Ces deux constructeurs qui ont récemment rejoint le championnat MotoGP ont besoin de travailler en priorité sur la performance et la fiabilité de leur moteur

En revanche, chez Yamaha et Suzuki, mais aussi du côté des équipes indépendantes Honda (Estrella Galicia 0,0 Marc VDS et LCR), on utilise du carburant développé à la carte.

 Yamaha met la priorité sur la consommation. Suzuki nous demande de la performance alors que les teams Honda insistent sur la fiabilité.

Pour chacun des clients de la marque, les ingénieurs Elf s’emploient donc à définir un cahier des charges en échangeant avec les motoristes.

Nous déterminons l’appétit moteur dans le choix des molécules chimiques. A partir de là nous leur proposons trois candidats.

Développés dans les laboratoires du centre de recherche de Solaize, ces carburants sont ensuite envoyés au Japon et testés au banc d’essais, puis validés sur circuit.

24.04.2017

Saison 2017

Voir

news 1

MotoGP – Grand Prix des Amériques, Avril 2017

news 1

Endurance Moto – 24h du Mans, Avril 2017

news 1

Championnat du Monde MotoGP, Grand Prix d’Argentine, Avril 2017

news 1

Championnat du monde Superbike, Espagne, Avril 2017