Home Blog Moto Saison 2018 8 Heures de Slovaquie

Article

retour

8 Heures de Slovaquie14.05.2018

article

Le SRC a eu chaud

En difficulté sur une piste surchauffée, les pilotes du team Kawasaki SRC ont dû se contenter d’une neuvième place à l’arrivée des Huit Heures de Slovaquie, troisième épreuve du championnat du monde d’Endurance 2017/2018.

Pour sa première sortie sur le Slovakia Ring, le team Kawasaki SRC n’a pas été à la fête. « Nous avons découvert un circuit rapide, physique et technique, raconte Gilles Stafler, Mais surtout un tracé extrêmement abrasif et exigeant pour les pneus. » Avec une allocation limitée à vingt pneumatiques, les pilotes du team Kawasaki SRC ont dû limiter au maximum leur roulage aux essais. « Et nous avons fait les qualifications avec deux pneus neufs, ajoute le team manager. D’où notre cinquième position sur la grille de départ. » Cela n’a toutefois pas empêché Randy de Puniet de faire son premier relais dans le groupe de tête, et même de s’emparer de la première place devant la Yamaha du GMT et la Honda du team FCC. Malheureusement, en voulant tenir tête à des machines mieux chaussées, l’ancien pilote de Grands Prix est parti à la faute juste avant de passer le guidon à Jeremy Guarnoni. Une petite chute sans gravité qui a fait plonger la Kawasaki n°11 dans le classement. « De toute façon, ajoute Stafler, il faisait beaucoup trop chaud pour nos pneus en début de course. Nous n’étions pas suffisamment performants sur nos trois premiers relais. » Remonté à la cinquième place, le team Kawasaki SRC est de nouveau sorti du top dix à cause d’une panne d’essence survenue après la cinquième heure. Au final, Randy de Puniet, Jeremy Guarnoni et Julien Da Costa, remplaçant de Gines, blessé au Mans, parviendront à franchir la ligne d’arrivée du Slovakia Ring en neuvième position. Une place qui est désormais la leur au classement du championnat du monde d’Endurance.

14.05.2018