Home Blog Moto Saison 2018 Bol d’Or – La réussite n’était pas au rendez-vous

Article

retour

Bol d’Or – La réussite n’était pas au rendez-vous17.09.2018

article

La réussite n’était pas au rendez-vous
En tête jusqu’à deux heures et demi de l’arrivée, le team SRC Kawasaki est finalement passé sur la ligne d’arrivée du 82e Bol d’Or en septième position. Une énorme désillusion pour les hommes de Gilles Stafler.

L’an dernier, sur le circuit du Castellet, la Kawasaki #11 avait jeté l’éponge avant la fin de la première heure de course. Randy de Puniet avait été contraint à l’abandon, dès son premier relai, alors qu’il était largement en tête. Cette année, la réussite a de nouveau fait faux bond à l’équipe Kawasaki SRC. Pourtant, tout avait bien commencé pour les hommes de Gilles Stafler. Parti en tête après avoir établi aux essais un nouveau record de la piste en 1’54”007, Randy de Puniet tenait la forme, tout comme Jérémy Guarnoni, et David Checa, nouvelle recrue du team Kawasaki pour la saison 2018/2019. Malgré une petite panne d’essence sans conséquence après trois heures de course, le changement d’une selle au début de la nuit pour un problème d’éclairage, et une crevaison quelques heures plus tard, l’équipe de Gilles Stafler croyait tenir la victoire, forte de ses trois tours d’avance sur la Honda FCC. La mécanique allait malheureusement en décider autrement. « J’ai eu une première alerte avant de passer le guidon à Jérémy, raconte Randy de Puniet. Le shifter ne fonctionnait plus correctement et j’avais du mal à passer les vitesses. » Guarnoni devra ainsi repasser plusieurs fois par les stands pour permettre aux mécaniciens d’identifier la panne et de changer les pièces incriminées. Au final, la Kawasaki passera sous le drapeau à damier du 82e Bol d’Or en septième position à onze tours du vainqueur.

17.09.2018