Home Blog Moto Saison 2018 Championnat du monde MotoGP – Grand Prix de Thaïlande

Article

retour

Championnat du monde MotoGP – Grand Prix de Thaïlande08.10.2018

article

Morbidelli enchaîne dans les points

Pour la troisième fois de rang, Franco Morbidelli est rentré dans les points à l’occasion du Grand Prix de Thaïlande. Une régularité qui lui permet de conforter sa position en tête du classement du “Rookie of the Year”.

Les courses

Douzième à Misano, onzième en Aragon et quatorzième sur le circuit de Buriram : Franco Morbidelli enchaîne les bons résultats depuis quelques semaines. En Thaïlande, le pilote Honda n’a pourtant pas eu la partie facile. « Handicapé par une vitesse de pointe un peu juste, j’ai eu du mal à me bagarrer avec les pilotes qui étaient devant moi, explique-t-il. je ne pouvais pas freiner aussi tard que ce que je voulais. » Cela ne l’a pas empêché de se classer quatorzième sous le drapeau à damier. Tom Lüthi a terminé la course en vingtième position après être sorti de la piste au premier tour. En Moto2, les deux pilotes du team Estrella Galicia 0,0 Marc VDS ont eux manqué de réussite. Joan Mir est tombé au premier tour en essayant de doubler une poignée d’adversaires, et Alex Marquez est parti à la faute un peu plus tard alors qu’il occupait la quatrième place de la course.

Le championnat

En inscrivant deux points en Thaïlande, Franco Morbidelli se hisse à la quinzième place du championnat MotoGP tout en consolidant son statut de meilleur débutant en classe reine. En Moto2, malgré leurs résultats blancs, Alex Marquez et Joan Mir se maintiennent respectivement en cinquième et sixième positions au classement général. Les deux pilotes du team Estrella Galicia 0,0 Marc VDS se tiennent en deux points.

L’histoire

Après le Japon, la Malaisie, l’Indonésie, la Chine, la Turquie et le Qatar, la Thaïlande est le septième pays du continent asiatique à accueillir une manche du championnat du monde MotoGP. Juste récompense pour ce pays de l’Asie du Sud Est où, à la télé, les audiences du MotoGP talonnent celles du football. A Buriram les deux sports font d’ailleurs bon ménage puisque le circuit et l’équipe de Buriram United, tenante du titre de la première division thaïlandaise appartiennent au même président, Newin Chidchob. Le circuit et le stade de Buriram ont été érigés dans la même enceinte il y a tout juste quatre ans. « L’un et l’autre sont la fierté de notre ville, assure Sasirada Sutthiluck, le responsable de la communication du club de Buriram. Natif de la ville, Newin Chidchob a sorti de la misère notre province qui, il y a dix ans, était l’une des trois plus pauvres du pays. Grâce au foot et grâce à la moto. »

08.10.2018