Home Blog Moto Saison 2018 Championnat du monde MotoGP – Grand Prix de Valence

Article

retour

Championnat du monde MotoGP – Grand Prix de Valence19.11.2018

article

Deux “Rookies of the Year”

Franco Morbidelli en MotoGP, et Joan Mir en Moto2 terminent tous les deux leur saison avec le titre de meilleur débutant. Une belle récompense pour le Team Estrella Galicia 0,0 Marc VDS.

Les courses

La météo n’était pas au rendez-vous pour le dernier Grand Prix de la saison. De la première journée d’essais à la course, la pluie a fait la loi. Difficile dans ces conditions d’éviter les pièges du circuit Ricardo Tormo. En MotoGP, ni Franco Morbidelli ni Tom Lüthi n’ont rallié l’arrivée. Les deux hommes sont tombés avant que la course ne soit interrompue du fait d’un niveau d’eau trop important sur la piste. Et ni l’un ni l’autre n’ont pu prendre le second départ. Morbidelli occupait la cinquième place quand il est tombé, Lüthi était dix-septième. En Moto2, si Joan Mir a quitté la course dès le premier tour, Alex Marquez a réussi à accrocher devant son public son sixième podium de la saison. L’Espagnol aurait même pu gagner s’il n’était pas tombé à dix tours de l’arrivée. Il a heureusement pu repartir pour se classer troisième.

Le championnat

Franco Morbidelli termine sa première saison en MotoGP avec 50 points et la quinzième place au classement général. Tom Lüthi finit lui l’année sans aucun point. En Moto2, Alex Marquez profite de son dernier podium pour s’assurer la quatrième place du championnat avec 173 points inscrits. Joan Mir se classe lui sixième avec 155 points au compteur.

L’histoire

Si le Team Estrella Galicia 0,0 Marc VDS n’a pas goûté cette année à la saveur de la victoire, le bilan de la saison 2018 demeure largement positif pour la structure belge. En MotoGP comme en Moto2, les hommes de Marc Van der Straten ont effet décroché les titres de “Rookie of the Year”. Franco Morbidelli s’est imposé en classe reine face à son coéquipier Tom Lüthi, mais aussi face à Hafizh Syahrin qui fut son plus sérieux adversaire, à Takaaki Nakagami et Xavier Simeon. « Finir meilleur débutant était mon objectif du début de saison, rappelle l’Italien, champion du monde Moto2 en 2017. Tout n’a pas été facile, j’ai eu beaucoup de choses à découvrir et les embûches n’ont pas manqué. Avoir réussi malgré tout à mener à bien ma mission est la meilleure façon de remercier et dire au-revoir à mon équipe. » En Moto2, Joan Mir a lui aussi dominé ses adversaires dans la course au “Rookie of the Year”, en l’occurrence Bo Bendsneyder, Joe Roberts, Jules Danilo et Federico Fuglini. Seul débutant à avoir réussi cette année à monter sur le podium, l’Espagnol courra l’an prochain en MotoGP.

19.11.2018