Home Blog Moto Saison 2018 Championnat du monde Superbike – Argentine

Article

retour

Championnat du monde Superbike – Argentine15.10.2018

article

Un nouveau titre pour Kawasaki

En s’imposant en Argentine, Jonathan Rea permet à Kawasaki de décrocher un nouveau titre de champion du monde constructeur. Encore une saison riche en succès pour l’équipe de Guim Roda.

Les courses

Intouchable en cette fin de saison, Jonathan Rea a ajouté deux nouvelles victoires à son palmarès en Argentine. Le pilote Kawasaki en est désormais à dix succès de rang. « Le week-end a été une fois encore parfait, s’est réjouit le quadruple champion du monde. Ma moto était fantastique et je ne peux que remercier toute mon équipe de m’avoir permis de devenir le premier vainqueur de cette nouvelle épreuve en Amérique du Sud. » En difficulté dans les nombreux changements de direction du circuit de San Juan, Tom Sykes s’est classé sixième samedi, et cinquième dimanche. Toprak Razgatlioglu est monté sur le podium de la première course avant de se classer septième le lendemain. En Supersport, Okubo et Barbera ont pour leur part franchi la ligne d’arrivée aux huitième et neuvième places.

Le championnat

Le titre de champion du monde des pilotes acquis depuis la dernière épreuve à Magny-Cours, ne manquait plus à Kawasaki que de décrocher le titre des constructeurs. Jonathan Rea s’en est chargé en Argentine en s’imposant samedi après-midi. Un nouveau succès pour les Verts qui réjouit bien évidemment Guim Roda, le team manager KRT : « Ce titre veut dire beaucoup pour nous car cette année le règlement technique était très restrictif, et l’inversion des grilles de départ pour la deuxième course a souvent réduit l’avantage que nous pouvions afficher naturellement. Etre une fois de plus champions du monde signifie que nous avons fait du très bon travail. » Côté pilotes, Tom Sykes se maintient à la quatrième place du classement général alors qu’il ne reste plus qu’une épreuve au programme. Razgatlioglu se hisse en huitième position alors qu’en Supersport Okubo est désormais douzième. Barbera conserve la dix-neuvième place du championnat.

L’histoire

Après la Thaïlande en 2015, c’est au tour de l’Argentine de rejoindre cette année le calendrier du championnat du monde Superbike. Une nouvelle étape, organisée sur le tout nouveau circuit de San Juan Villicum, qui permet à la compétition de retrouver le continent sud-américain pour la plus grande joie de Jonathan Rea. « C’était ma première visite en Amérique du Sud et j’ai vraiment adoré l’accueil qui nous a été réservé, a commenté le tout frais quadruple champion du monde, reçu en grandes pompes par le Sergio Unac et Jorge Chica, respectivement Gouverneur et Secrétaire des Sports de la Province de San Juan. Les autorités locales ont assuré une organisation irréprochable et le public a été super enthousiaste, chaleureux et bienveillant. Quant à ce nouveau circuit, il s’est avéré lui aussi à la hauteur de nos attentes. Technique, avec des variations de relief… Un très beau terrain de jeu. » L’Argentine est le vingt-quatrième pays à figurer au calendrier du Mondial Superbike et San Juan Villicum le quarante-huitième circuit à y accueillir une épreuve. A noter par ailleurs que trois pilotes argentins ont jusqu’à présent couru en Superbike : Nestor Amoroso à Monza en 1993, Leonardo Esteban à Misnao en 1994, et Leandro Mercado qui participe au championnat du monde depuis 2012.

15.10.2018