Home Blog Moto Saison 2018 Championnat du monde Superbike – Misano

Article

retour

Championnat du monde Superbike – Misano09.07.2018

article

Rea, avec l’art et la manière

Après la Californie, c’est l’Italie qui a vu Jonathan Rea briller de mille feux. Comme à Laguna Seca, le pilote Kawasaki a remporté à Misano les deux courses du week-end. Avec classe et autorité.

Kawasaki Racing Team

Les courses

Les superlatifs commencent à faire défaut quand il s’agit de conter les exploits de Jonathan Rea. A Misano, le Britannique a encore fait étalage de sa science de la course et de l’art de son pilotage en s’imposant le samedi comme le dimanche. La première course, Rea l’a remportée après avoir bouclé tous les tours en tête dans la foulée d’un excellent départ de la deuxième place de la grille de départ. Sa seconde victoire, le pilote Kawasaki est allé à la chercher en se donnant à cent pour cent. « Si la première course a été plus ou moins facile, la seconde a été beaucoup plus compliquée, explique-t-il. En partant de la troisième ligne, il faut vraiment être agressif dans les premiers tours et doubler sans se poser de questions. Mais une fois encore les qualités de ma moto m’ont permis de donner le meilleur, et je dois reconnaître que le nouveau pneu Pirelli, plus large, me convient bien. » Après avoir doublé Davies et Sykes, Rea s’est ainsi débarrassé de Melandri puis de van der Mark pour aller chercher la soixante-quatrième victoire de sa carrière. Parti de la pole position, Tom Sykes a dû se contenter de la cinquième place samedi après-midi. « J’ai eu les mêmes soucis qu’en Thaïlande avec du drible de l’avant en entrée de virage, regrettait l’ancien champion du monde. On a trouvé des solutions le lendemain en changeant la fourche mais je manquais quand même de grip sur l’angle maxi pour faire mieux qu’une nouvelle place de cinquième. » Toprak Razgatlioglu s’est lui classé onzième et douzième alors qu’en Supersport Okubo a obtenu son meilleur résultat de la saison avec une neuvième place. Sheridan Morais n’a pas rallié l’arrivée.

Le championnat

Avec les deux nouvelles victoires qu’il vient d’obtenir à Misano, Jonathan Rea fait beaucoup plus qu’augmenter son avance au classement général du championnat du monde Superbike. Grâce à ce nouveau doublé, le troisième de la saison, le pilote Kawasaki qui a cette année gagné plus de la moitié des courses auxquelles il a participé soigne en effet ses statistiques tout autant que celles de l’usine d’Akashi. Le voilà désormais fort d’un palmarès orné de soixante-quatre victoires et cent vingt-sept podiums. Et pour Kawasaki, le nombre de succès qui s’élève aujourd’hui à cent vingt permet à la marque japonaise de s’emparer de la deuxième place derrière Ducati au classement des constructeurs les plus victorieux de l’histoire du Mondial Superbike.

L’histoire

Avec les deux nouvelles victoires qu’il vient d’obtenir à Misano, Jonathan Rea fait beaucoup plus qu’augmenter son avance au classement général du championnat du monde Superbike. Grâce à ce nouveau doublé, le troisième de la saison, le pilote Kawasaki qui a cette année gagné plus de la moitié des courses auxquelles il a participé soigne en effet ses statistiques tout autant que celles de l’usine d’Akashi. Le voilà désormais fort d’un palmarès orné de soixante-quatre victoires et cent vingt-sept podiums. Et pour Kawasaki, le nombre de succès qui s’élève aujourd’hui à cent vingt permet à la marque japonaise de s’emparer de la deuxième place derrière Ducati au classement des constructeurs les plus victorieux de l’histoire du Mondial Superbike.

09.07.2018