Home Blog WRC Saison 2018 Les C3 WRC parées au défi corse !

Article

retour

Les C3 WRC parées au défi corse !06.04.2018

article
Sur un shakedown pas complètement représentatif des difficultés à venir, Kris Meeke – Paul Nagle, auteurs du meilleur temps, et Sébastien Loeb – Daniel Elena, quant à eux septièmes, ont confirmé leurs bonnes sensations avec la C3 WRC sur l’asphalte insulaire.

 

Long de 5,45 kilomètres, le shakedown du Tour de Corse, disputé ce matin à Sorbo-Ocagnano, avait la particularité d’être jalonné de nombreuses cordes. Et avec la pluie tombée ces derniers jours sur l’île de Beauté, elles se révélaient particulièrement grasses.

Dans ces conditions, il fallait s’élancer dans les tous premiers sur la route pour espérer réaliser une bonne performance, avant que le bitume ne se pommade progressivement de boue. Pourtant quatrième dans l’ordre des départs, Kris Meeke s’emparait du meilleur temps d’entrée, avant de confirmer son excellente forme par un nouveau chrono prometteur à son deuxième passage.

S’élançant quant à lui neuvième, Sébastien Loeb prenait d’abord ses marques dans ces conditions d’adhérence précaire, avant d’être le seul pilote de pointe à améliorer son temps au deuxième tour pour se hisser au septième rang. Signe également qu’il faudra compter avec lui sur ce terrain où il s’est déjà imposé à quatre reprises (2005, 2006, 2007 et 2008).

De telles conditions grasses n’étant pas attendues pour la suite du rallye, les équipages du Citroën Total Abu Dhabi WRT n’allaient pas au-delà des trois passages réglementaires. Après la cérémonie de départ qui se tiendra ce soir dans le centre de Bastia, les hostilités débuteront véritablement demain, avec d’entrée La Porta – Valle di Rostino (49,03 km), en guise de morceau de bravoure. Morceau de bravoure qu’il faudra négocier à nouveau l’après-midi venue…

ILS ONT DIT


Kris Meeke

« C’était un shakedown piégeux, du fait de la pluie tombée hier, et comme cela devenait de plus en plus boueux, c’était inutile de faire davantage de passages. D’autant que le rallye ne devrait pas se dérouler dans pareilles conditions d’adhérence. Néanmoins, on peut toujours avoir de l’humidité en sous-bois demain matin, or je me suis senti à l’aise au volant de la voiture, j’étais en mesure de jouer avec, et c’est le plus important pour moi. »


Sébastien Loeb

« C’était comme prévu très gras, avec déjà des cordes bien dégradées. Je n’ai donc pas voulu tenter le diable au premier tour, d’autant que je n’avais encore jamais roulé dans ces conditions de faible grip avec la voiture. Une fois cette étape passée, j’ai haussé le ton pour mon deuxième passage et j’ai eu de suite de bonnes sensations. »

CLASSEMENT SHAKEDOWN

1. Meeke / Nagle (Citroën C3 WRC) 4’00’’8 
2. Mikkelsen / Jaeger (Hyundai i20 WRC) 4’03’’0
3. Neuville / Gilsoul (Hyundai i20 WRC) 4’03’’8
4. Sordo / Del Barrio (Hyundai i20 WRC) 4’04’’3
5. Ogier / Ingrassia (Ford Fiesta WRC) 4’05’’1
6. Evans / Mills (Ford Fiesta WRC) 4’06’’1
7. Loeb / Elena (Citroën C3 WRC) 4’06’’4
8. Tänak / Jarveoja (Toyota Yaris WRC) 4’08’’5
9. Latvala / Anttila (Toyota Yaris WRC) 4’08’’5
10. Lappi / Ferm (Toyota Yaris WRC) 4’08’’6

 

06.04.2018