Home Blog WRX Saison 2017 Timmy Hansen et la PEUGEOT 208 WRX brillent à Estering

Article

retour

Timmy Hansen et la PEUGEOT 208 WRX brillent à Estering01.10.2017

article

Rallycross – Allemagne – Estering – Dimanche 1er Octobre 2017

A l’issue d’un week-end mouvementé , Timmy Hansen a retrouvé la saveur du podium en signant une belle deuxième place à Estering (Allemagne), dans le cadre de la onzième manche du Championnat du monde FIA de Rallycross. 

  • Timmy Hansen avait fait de cette course allemande un défi personnel. Il l’a relevé avec brio en remportant nettement la deuxième manche qualificative sur ce circuit qui ne lui a jamais réussi. Troisième à l’issue des phases qualificatives, le Suédois terminait deuxième en finale et remontait sur le podium pour la première fois depuis Mettet(4e rendez-vous de l’année), offrant à la PEUGEOT 208 WRX 2017 son neuvième Top 3 de la saison.
  • Kevin Hansen abordait, lui aussi, la course d’Estering avec un objectif clair : s’inviter en finale au volant de la PEUGEOT208 WRX 2016. Il a parfaitement réussi son pari. Mieux : il a même pointé à la deuxième place au cours de cette finale très animée. Malheureusement, la rupture d’un élément de suspension l’a empêché de concrétiser sa formidable prestation.
  • A l’inverse de ses équipiers, Sébastien Loeb a connu un week-end noir. Les circonstances de course ne lui ont pas permis d’exploiter le potentiel de sa voiture et son week-end s’est achevé prématurément avant la finale.

Ils ont dit …

Kenneth Hansen, Team Principal
« Nos trois voitures ont montré une belle pointe de vitesse ce week-end mais les circonstances n’ont pas toujours joué en notre sens. Nous savons que tout est possible sur ce circuit, le premier virage étant assez imprévisible. Un concurrent a poussé Sébastien lors de la Q1. Il lui a été difficile de revenir par la suite. En revanche, tout s’est bien enchaîné pour Timmy et Kevin. Nous avons été très proches d’avoir trois voitures en finale. De même, lors de la finale, Kevin et Timmy étaient un moment tous les deux dans le Top3. Nous avions le potentiel de gagner ce week-end et nous ferons le maximum pour que ce soit à nouveau  le cas au Cap, lors de la dernière course. »

Sébastien Loeb (pilote de la PEUGEOT 208 WRX #9)
« C’est vraiment un week-end à oublier en ce qui me concerne ! Il n’y a pas eu une seule manche où j’ai vraiment pu m’exprimer. C’est très frustrant. Je me suis à chaque fois retrouvé dans les bouchons. Le premier virage est très déterminant mais c’est souvent la loterie. Ça n’a jamais tourné en ma faveur au départ. J’ai toujours fait un ou deux tours derrière des concurrents qui n’étaient pas très rapides. Ça a été compliqué jusqu’au bout alors que la voiture était plutôt bien. Par exemple, en demi-finale, j’étais le deuxième plus rapide au tour. Mais je me suis retrouvé bloqué par Eriksson en travers de la piste juste devant moi. Je ne pouvais rien faire ! En performance, nous étions dans le coup, et même plus que j’imaginais sur ce circuit. C’est encourageant. En revanche, pour le podium final au championnat, il est clair que la situation se complique. »

Timmy Hansen (pilote de la PEUGEOT 208 WRX #21)
« Ce fut un très bon week-end pour moi. J’ai gagné en Q2 avec un joli chrono. Tout le travail que j’ai effectué depuis la course de Riga a porté ses fruits. J’ai eu une approche un peu plus décontractée et c’est très agréable de revenir sur le podium. Je pense qu’il nous faut juste améliorer un peu nos départs pour gravir une marche supplémentaire. Un instant, j’ai bien cru que nous allions finir sur le podium Kevin et moi, ce qui aurait été extraordinaire. Je suis parti à la poursuite de Mathias Ekström mais je n’ai pu le rattraper. Cette deuxième place me comble néanmoins, surtout sur ce circuit. »

Kevin Hansen (pilote de la PEUGEOT 208 WRX #71)
« Je suis absolument ravi d’avoir terminé deuxième de ma demi-finale.J’étais vraiment rapide. Partir en finale depuis la deuxième ligne avec unevoiture de 2016 est vraiment une belle performance. J’ai pu sortir du premièrevirage à la troisième place et, au tour suivant, j’ai doublé Petter Solberg. Ily a eu un contact et ma suspension a été endommagée. Dommage : jusque-là, tout se déroulait de manière magique ! Je n’avais pas réalisé tout desuite que j’avais l’opportunité de finir deuxième… Lorsque je l’ai appris , ça m’a un peu déçu mais je retiens surtout le positif. J’ai démontré quej’étais dans le coup. J’ai vraiment le sentiment d’avoir franchi un seuilsur ces dernières courses. »

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

01.10.2017